Nobel de littérature. Svetlana Alexievitch: c'est comment, l'après-communisme?

Le prix Nobel de littérature 2015 a été attribué à Svetlana Alexievitch. Biélorusse, découverte en France pour son livre La Supplication, elle est aussi l'auteure d'un livre monument, La Fin de l’homme rouge. Fruit d'un quart de siècle d’entretiens, de rencontres, d’histoires humaines, ce livre raconte la Russie d’hier à aujourd’hui, l’effondrement social et moral du communisme. Entretien vidéo et extraits.

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

Le prix Nobel de littérature 2015 a été attribué, jeudi 8 octobre, à Svetlana Alexievitch, écrivaine biélorusse auteure de six ouvrages dénonçant les ravages de la guerre en Afghanistan dans Les Cercueils de zinc, ou de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl dans La Supplication. Tchernobyl, chroniques du monde après l'apocalypse (lire notre précédent article ici). Le prix récompense la romancière pour « ses écrits polyphoniques, un monument à la souffrance et au courage de notre époque », précise le communiqué de l'académie. Voici un entretien réalisé par Dominique Conil, à l'occasion de son  livre La Fin de l'homme rouge, publié sur Mediapart le 8 octobre 2013.                                  

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À la Une de Mediapart

Moyen-Orient
Iran : l’hymne à la révolte qui galvanise la jeunesse
À l’heure où les affrontements se font de plus en plus violents, comme à l’université Sharif de Téhéran et qu’une autre jeune fille a été battue à mort, la chanson « Pour », qui raconte simplement les désirs de liberté des manifestants, a recueilli plus de 40 millions de vues en deux jours.
par Jean-Pierre Perrin
Moyen-Orient — Entretien
« Les foules iraniennes exigent de séparer le gouvernement de la religion »
Pour le philosophe Anoush Ganjipour, les manifestations en Iran exigent que le pouvoir des mollahs abandonne sa mainmise sur l’espace public. Une telle revendication d’une sécularisation, moderne, procède des injustices commises par la République islamique.
par Antoine Perraud
Extrême droite — Entretien
« Le RN veut se distinguer du FN, mais il garde le même fond xénophobe »
Le parti lepéniste s’en tient à un colloque à l’Assemblée nationale pour fêter ses 50 ans. Un anniversaire qui sied mal à la dédiabolisation affichée, quand bien même, rappelle l’historienne Valérie Igounet, ses fondamentaux restent inchangés : « immigration, insécurité, priorité nationale ».
par Christophe Gueugneau
Violences sexuelles
#MeToo, 5 ans après : notre émission spéciale
Le 5 octobre 2017, un mot-dièse va faire le tour de la planète : #MeToo (« moi aussi »), une expression pour dire haut et fort les violences sexistes et sexuelles. Cinq ans plus tard, les rapports de domination, de pouvoir, ont-ils vraiment changé ?
par À l’air libre