La liberté à l’épreuve du désastre écologique


Par

Dans un livre ambitieux, Abondance et liberté, le philosophe Pierre Charbonnier appelle à sauver le projet démocratique en le découplant de notre mode de vie destructeur. La tâche est immense, tant nos imaginaires et nos institutions ont été marquées par le pacte entre croissance et autonomie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les catastrophes « naturelles », l’extinction de masse en cours et les rapports scientifiques nous font prendre de plus en plus conscience de l’hypothèque posée sur l’habitabilité de la planète. Cette alarme existentielle pour l’espèce humaine se double d’une inquiétude, à plus court terme, en ce qui concerne le devenir de la démocratie dans un monde aux équilibres biologiques et climatiques irréversiblement dégradés. De fait, la désinvolture écologique aura caractérisé l’essentiel de la trajectoire historique des régimes représentatifs occidentaux.