Un récit et un poème, bouleversant coup double de Colboc

« Topographie », premier livre de Benoît Colboc, qui publie conjointement un poème intitulé « Tremble », est un récit d’enfance, de deuil, une confession d’abus, l’exploration d’une filiation, de la sexualité, du monde social. L’écrivain, né en 1982, y transmue l’expérience intime en intense littérature.

Hugo Pradelle (En attendant Nadeau)

12 décembre 2021 à 18h28

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Topographie est un livre bref, tendu, compact. On dirait, pour compléter ces qualificatifs, qu’il est presque étrange de parvenir à dire tant de choses en si peu de mots, comme si l’écriture devait contenir une intensité extrême. C’est qu’elle procède d’une alternance d’opacités et de clartés, comme une obscurité traversée par des éclairs fracassants.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal