Sophie Zaïkowska, l’alimentation aux fondements de la pensée révolutionnaire

Exilée lituanienne et féministe anarchiste à l’origine des premières communautés libertaires en France, Sophie Zaïkowska (1874-1939) a aussi été une pionnière du végétarisme qui, selon elle, libère l’humain de l’exploitation des travailleurs et des animaux. Sa pensée radicale réinsuffle du communisme autour de la question alimentaire.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Au numéro 40 de la rue Mathis, dans le XIXe arrondissement de Paris, des agents de sécurité impassibles campent devant un ancien bâtiment industriel. À son entrée, une large plaque indique que le lieu appartient à la prestigieuse école de théâtre Cours Florent.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal