Presse=démocratie, l’équation que le César s'applique à briser

Par

Face à la presse, baromètre de la démocratie, les autocrates ont leur système D : déboulonner, dénigrer, discréditer des journalistes. Parfois sous les rires veules d’autres journalistes, qui se projettent dans la sphère du pouvoir. Démonstration…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Connaissez-vous le verbe tympaniser ? « Décrier hautement quelqu’un, déclamer contre lui », selon le Littré. Donald Trump tympanise la presse outre-Atlantique, comme le fit Silvio Berlusconi en son temps dans la péninsule italienne. C'est aussi alarmant que frontal, de la part d'émetteurs vulgaires et violents. Cependant, la nécessité de se montrer solidaire d'un contre-pouvoir agressé n'a jamais permis d'insister sur ce qui cloche du côté des récepteurs rabaissés – comme si serrer les rangs empêchait de réfléchir : bien des pisse-copies et des porte-micros refusent la moindre solidarité envers un confrère agressé ou une consœur vilipendée.