Pierre Dac ou la force de rire

Par

Une exposition prend Pierre Dac au sérieux et montre à quel prix il fit rire. Un CD permet de découvrir les sketchs hilarants de ses débuts avec Francis Blanche, au tournant des années 1950. Voyage au bout de l’humour facétieux d'un désespéré.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En 1965, alors que Louis Leprince-Ringuet (1901-2000), expert des rayons cosmiques auquel nous devons la découverte du méson U, coule des jours heureux au Collège de France où il déploie ses talents de « physicien expérimentateur », Pierre Dac, sur la chaîne unique de l’ORTF, y va de sa contribution inégalable aux progrès de la science et du partage herméneutique.