«La culture est le secteur le plus touché après l’aéronautique»

Alors que plusieurs expérimentations tentent de redonner un peu d’espoir aux artistes et créateurs et que le gouvernement fait mine de se préoccuper de leur sort, quelles sont les politiques à mettre en œuvre pour faire face aux bouleversements structurels de la culture accentués par la pandémie ? Entretien avec le sociologue Olivier Alexandre.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Assommé par l’absence de perspectives quant à une date de réouverture de ses lieux de travail, le monde de la culture a, ces dernières semaines, multiplié les initiatives. Un collectif de compagnies du spectacle vivant déclare dans une tribune : « On voudrait pas crever sans avoir dit un mot. » Plusieurs institutions muséales, emmenées par la directrice du Palais de Tokyo, Emma Lavigne, réclament de pouvoir de nouveau accueillir du public « pour un week-end, pour quelques mois, pour quelques heures ».

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal