L’autre révolution de Iouri Annenkov

Par Linda Lê (En attendant nadeau)

De petits riens sans importance, de Iouri Annenkov, fait l’objet d’une nouvelle traduction aux éditions Verdier. Chronique de Saint-Pétersbourg, cet ouvrage évoque une errance inspirée à travers les rues de la ville.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans une lettre restée fameuse, Lénine, s’adressant au Comité central, exhortait les révolutionnaires à se rappeler, pour les méditer sans cesse, ces paroles de Marx : le soulèvement doit être un art.