Wikileaks a dévoilé jeudi son projet FoWL (Friends of Wikileaks), qui vise à créer un réseau social de militants de la liberté d'expression et de la protection de la vie privée à travers le monde, via une plateforme au concept original qu'il décrit comme un "Facebook Killer".