L’archéologue Pascal Butterlin : « Uruk est un modèle de civilisation »

Par

Les premières formes d’écriture, de bureaucratie, d’État ont été inventées à Uruk. Le professeur d’archéologie Pascal Butterlin retrace la destinée de cette cité sumérienne mythique, site fermé au public depuis des décennies à cause des guerres. Pour Mediapart, ce spécialiste éclaire les apports des richesses du sol irakien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Professeur d’archéologie orientale à l’université Paris I-Panthéon-Sorbonne, auteur d’une Histoire de la Mésopotamie – Dieux, héros et cités légendaires (Paris, Ellipses, 2019), Pascal Butterlin connaît bien l’Irak, où il a effectué plusieurs fouilles. Il dirige la mission archéologique française de Khorsabad, à quelques kilomètres de Mossoul, ou encore celle de Mari, dans la Syrie voisine, et livre un bout de son savoir sur l’extraordinaire cité antique dUruk, que Mediapart a pu exceptionnellement visiter (voir notre reportage vidéo exclusif).