La télé française, homophobe, sexiste et raciste

Par

Une étude montre qu’en 2017, le petit écran se moque encore des trans et des homos, et minimise le sexisme et le racisme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'association des journalistes lesbiennes, gays, bi-e-s, trans a publié ce mercredi une étude après avoir regardé cinq talk-shows français pendant un mois. Bilan, « une cinquantaine de séquences problématiques, dont 17 clairement LGBTphobes, et un nombre tout aussi élevé de séquences sexistes et racistes. » Thierry Ardisson sur C8 est celui qui laisse «  la plus grande place à l'homophobie, à la transphobie, au sexisme et au racisme ».