Napoléon et les Juifs: encager, encadrer, intégrer

Par

Gérald Darmanin prône une politique envers les citoyens musulmans et assume de la calquer sur lapproche régressive de Napoléon à légard de ses sujets juifs, que l’Empereur entendait mater sous couvert dintégration, comme la démontré Pierre Birnbaum.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans un opuscule de 96 pages, Le Séparatisme islamiste (Éditions de lObservatoire), le ministre de lintérieur, Gérald Darmanin, revient sur une idée force quil poursuit depuis un lustre : « Que lÉtat impose aux musulmans ce que Napoléon a imposé aux Juifs. »