Van Reybrouck : «Le vrai pouvoir migre ailleurs, il faut réactiver la vie publique»

Par

David Van Reybrouck, belge de langue flamande, vient de publier Contre les élections, charge décapante contre l’épuisement et les dysfonctionnements des démocraties européennes. « Chez vous, on peut voter ou manifester, mais il n’y a pas grand-chose entre les deux », dit-il à propos de la France. Troisième entretien de notre série sur la façon dont les intellectuels étrangers voient la France.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

David Van Reybrouck, à la fois historien, journaliste, romancier et homme de théâtre, est l’auteur du best-seller Congo, une histoire. Il connaît bien la France et vient de publier Contre les élections, aux éditions Actes Sud, dans lequel il dresse, dans la perspective des élections européennes et quelques semaines après les élections municipales, une décapante charge contre l’épuisement et les dysfonctionnements des démocraties européennes.