A Cannes, d'autres univers

Par
Le palmarès est tombé. Ce n'est pourtant pas le moment du bilan mais celui de relancer les dés. Très loin, dans l'Espace. Au générique : Lars Von Trier, Jonathan Caouette, et Terrence Malick en deuxième semaine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Robert De Niro a annoncé dimanche soir le palmarès du 64e festival de Cannes. The Tree of Life, de Terrence Malick, a obtenu la palme d'or. Le prix d'interprétation féminine a été décerné à l'Américaine Kirsten Dunst pour son rôle dans Melancholia, deLars Von Trier. Le Danois avait pourtant été déclaré persona non grata suite à la sympathie exprimée, lors de la conférence de presse, pour l'architecture d'Albert Speer et la solitude d'Adolf Hitler en son bunker.