Avec «Le livre de Dave», Will Self invente (pour rire) une nouvelle religion

Par

Parti d'un chauffeur de taxi contemporain au fort accent cockney, il invente cinq cents ans plus tard, et après un déluge qui dévaste Londres, une nouvelle religion – pour mieux en rire – et réfléchir. Extrait et entretien vidéo.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

S'il a abandonné certaines des manies qui l'ont – aussi – rendu célèbre outre-Manche, Will Self demeure, pour notre plus grand bonheur, un véritable graphomane. Au point que son éditeur français de toujours, L'Olivier, a parfois du mal à suivre, et publie dans le désordre, prenant le temps qu'il faut pour soigner la traduction de ceux de ses livres qu'on peut sans exagérer considérer comme des chefs-d'œuvre. C'est clairement le cas du Livre de Dave, qui nous parvient ici quelques mois après le sympathique divertissement que fut No Smoking (dont j'avais rendu compte ici)