Claude Lanzmann compose le Tombeau de quatre survivantes de la Shoah

Par

Claude Lanzmann a retrouvé dans les chutes de Shoah quatre témoignages de femmes revenues de l'abomination nazie. Arte diffuse la mise en miroir de ces quatre expériences concentrationnaires, qui soulèvent le cœur et la conscience.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Claude Lanzmann de Shoah semble raccord avec le Primo Levi de Si c'est un homme, qui synthétisait ainsi la condition inhumaine à Auschwitz : « J’avise un beau glaçon sur l’appui extérieur d’une fenêtre. J’ouvre, et je n’ai pas plutôt détaché le glaçon qu’un grand et gros gaillard qui faisait les cent pas vient à moi et me l’arrache brutalement. “Warum”, dis-je dans mon allemand hésitant. “Hier ist kein warum” (ici il n’y a pas de pourquoi), me répond-il en me repoussant rudement à l’intérieur. »