Décès de Stanley Donen, maître de la comédie musicale

Par

Le réalisateur de Chantons sous la pluie, mort ce samedi à 94 ans, accordait en 2012 un entretien à Télérama où il retraçait les grandes étapes de sa carrière et confiait son amour absolu pour la comédie musicale.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Pour échapper à une Caroline du Sud au racisme étouffant, Stanley Donen gagne New York à 16 ans. Le réalisateur de Chantons sous la pluie, mort samedi à 94 ans, ne s’est alors pas remis d’avoir vu Fred Astaire dans la comédie musicale Top Hat. « Je voulais ressentir à nouveau l'émotion de ce moment. C'était un désir assez vague, la quête d'une chose magique indéfinissable », explique-t-il dans un entretien donné en 2012 à Télérama.

Après avoir fait la petite main à Hollywood, il devient l’ami de Gene Kelly et tourne Chantons sous la pluie à 27 ans. Celui qui dirigea Audrey Hepburn et Fred Astaire n’a jamais cessé de défendre la noblesse des comédies musicales. À 88 ans, il confiait à l’hebdomadaire réfléchir à un nouveau film. « J'ai un projet : un film qui parle des tourments de l'existence et des difficultés à créer une comédie musicale, sous la forme d'une comédie musicale. Et si je ne tourne jamais ce film, tant pis, je le réaliserai dans ma tête. »

 À lire dans Télérama.

 

 

 

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale