Don DeLillo, génial explorateur du temps présent

Par

Après le 11-Septembre dans L'Homme qui tombe, Don DeLillo se saisit des événements du moment, en l'occurrence la guerre en Irak, pour penser le temps qui passe. Point Oméga, son nouveau roman, est un texte bref, lumineusement influencé par l'art contemporain et le cinéma. Un grand roman philosophique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis Underworld, son chef-d'œuvre de la fin des années 1990, le romancier Don DeLillo, considéré à 73 ans par beaucoup de ses collègues comme le plus grand écrivain américain vivant, n'a publié que des livres brefs, et tous ou presque marqués par un fort tropisme pour l'art contemporain, à côté de celui, présent dès l'origine de son œuvre, pour le cinéma.