Quand le Québec et la France soufflent sur les braises identitaires

Par
Les Français de France et ceux du Canada connaissent des crispations identitaires gérées à coups de réunions publiques en forme de défouloirs. Au Québec, les auditions de la commission sur les «accommodements raisonnables», entre 2007 et 2008, auraient dû prémunir Nicolas Sarkozy contre l'organisation, en France, de tels psychodrames à propos de «l'identité nationale». Analyse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le prétendu débat sur la pseudo identité nationale a joué en France sur les crispations identitaires en les exacerbant. Le rentre-dedans législatif sur l'interdiction de la burqa en témoigne aujourd'hui. Indignés par les conséquences électorales d'une telle manipulation de l'opinion, qui labourait les terres du Front national sur lesquelles prétendait marauder le parti présidentiel, nous avons négligé une comparaison féconde avec la situation québécoise.