Pour «Vice caché», Pynchon invente un détective psychédélique

Le mystérieux ermite Thomas Pynchon se prend pour le fantôme de Raymond Chandler dans les seventies flower power de L. A. et livre un pseudo polar déjanté sur riche fond politique et contre-culturel. Extrait des premières pages et bande-annonce en VO.

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

Vice caché est le premier livre que je découvre en visionnant la bande-annonce qui lui est consacrée. Cette façon d'entrer en contact avec une œuvre, si naturelle pour les films, est encore rare pour les livres, même si elle se diffuse rapidement aux Etats-Unis. Je n'aurais d'ailleurs sans doute pas regardé s'il ne s'était agi du nouveau roman du plus secret des auteurs depuis la mort de JD Salinger: Thomas Pynchon. L'homme dont on ne connaît plus le visage depuis plus de cinquante ans donnait cette fois à entendre le grain de sa voix sur cette vidéo.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié