Einstein, Churchill, Clemenceau, ou aucun d'entre eux

Par Jean-Christophe Piot

« Les États-Unis d’Amérique sont le seul pays passé de la barbarie à la décadence sans jamais avoir connu la civilisation. » Cette phrase est en général attribuée à Albert Einstein. Non seulement c’est faux, mais retrouver l’origine exacte de la formule tient du casse-tête.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’idée que les États-Unis se comportent parfois comme des brutes décadentes, chez eux ou à l’étranger, n’a pas commencé avec Trump. Reste que l’arrivée de l’actuel président à la Maison Blanche, dont le goût marqué pour tout ce qui brille n’est un secret pour personne, offre tous les jours ou presque de nouvelles occasions de voir ressortir cette formule un rien caustique, sous des formes qui peuvent varier à quelques mots près.