Dossier Notre dossier : réflexions sur la corruption

La Parisienne Libérée: «La chanson de la corruption»

France

La Parisienne Libérée chante le petit air outré de la calomnie : frauder le fisc, moi ? Jamais ! L'art de nier en bloc, en détail, et en vous regardant dans les yeux – comme le conseillent les communicants.

Justice, corruption : un rapport épingle la France

France

Le Groupe d’États contre la corruption (Greco) égratigne les institutions parlementaires et judiciaires françaises, cela malgré les quelques améliorations nées de l’affaire Cahuzac.

La République insultée

France

En refusant pour la deuxième fois la levée de l'immunité parlementaire de Serge Dassault, le Sénat barre la route à la justice. Choix catastrophique qui montre combien une large partie des politiques n'admettent toujours pas de devoir rendre compte aux citoyens comme aux juges indépendants.

La République bananière des Hauts-de-Seine

Corruption

Dans 92 Connection (Nouveau Monde éditions), à paraître ce 19 avril, un ancien commandant de police et un ancien agent des impôts étalent au grand jour un tentaculaire système de corruption qui prospère depuis plusieurs décennies dans le département le plus riche de France. Mediapart publie cinq passages de l’ouvrage relatant quelques épisodes rocambolesques (et inconnus) de la lutte anti-corruption dans les Hauts-de-Seine.

Les banques, championnes de l'opacité

Économie et social

Les multinationales continuent à alimenter la corruption dans le monde, note Transparency international. Les banques apparaissent comme les moins transparentes. Une fondation britannique révèle le poids du lobbying bancaire à la City : l’an dernier, il a dépensé plus de 100 millions d’euros.

La «plume» de Bercy fait l’éloge de la corruption

Économie et social

Gaspard Kœnig, qui fut la «plume» de Christine Lagarde au ministère des finances, vient de publier Les Discrètes Vertus de lacorruption. Une promenade historico-philosophique un tantinet impertinente, à la recherche des penseurs de la prévarication. Mais page après page, ce sont les valeurs du berlusconisme qui transparaissent. Et aussi, celles du sarkozysme. Parti pris.

Pierre Lascoumes: «Il n’y a pas de petites affaires»

France

L'ampleur politique et médiatique prise par l'affaire Woerth-Bettencourt traduit-elle un affaiblissement de la démocratie? Pas du tout, pour le sociologue Pierre Lascoumes, auteur d'enquêtes sur les représentations sociales de la corruption, qui conteste l'hypothèse d'une montée du populisme en France. Entretien.