Larzac : 50 ans de luttes et d'inventions

Retour sur l’histoire d'une lutte antimilitariste et rencontre avec celles et ceux qui rendent le Larzac vivant aujourd’hui. A travers un rapport original au foncier agricole, l'arrivée d’une nouvelle génération paysanne, de l'entraide et de nouvelles formes d'engagement, le causse aveyronnais est un laboratoire, qui inspire bien au-delà de son territoire et continue d'attirer du monde : le Larzac est bien plus peuplé qu’au temps des premières mobilisations.

Larzac : les ressorts d’une lutte qui dura dix ans

Par Romain Gruffaz
L'une des nombreuses manifestations sur le plateau du Larzac, le 18 août 1974. © Archives AFP L'une des nombreuses manifestations sur le plateau du Larzac, le 18 août 1974. © Archives AFP

1971-2021. Il y a cinquante ans, des paysans du Larzac s’opposent à l’extension d'un camp militaire et des antimilitaristes arrivent de toute la France pour leur prêter main forte. Une lutte commence. Elle durera dix ans.

Sur le Larzac, l’installation paysanne par la non-propriété

Par
Marion, dans un champ de plantes aromatiques de la ferme des Homs. © AmP / Mediapart Marion, dans un champ de plantes aromatiques de la ferme des Homs. © AmP / Mediapart

C’est un cas unique en France : sur le Larzac, paysannes et paysans peuvent lancer une activité agricole sans être propriétaires des terres ni des outils de production. Ce système de bail attire de nombreuses candidatures. A contrario d’un monde agricole qui se vide partout ailleurs.

Philippe Artières : « Le Larzac est un monde traversé »

Par
Parmi les composantes du peuple du Larzac : les brebis © AmP / Mediapart Parmi les composantes du peuple du Larzac : les brebis © AmP / Mediapart

Dans Le Peuple du Larzac, l’historien Philippe Artières raconte un plateau façonné par de multiples installations. Où l’on trouve, bien avant la lutte contre l’extension du camp militaire, des sorcières, des brebis, des croisés, des rapatriés d’Algérie…

Sur le plateau, la longue vie du camp militaire

Par Romain Gruffaz
En bordure du camp militaire de La Cavalerie. © RG / Mediapart En bordure du camp militaire de La Cavalerie. © RG / Mediapart

L’histoire entre l’armée et le plateau du Larzac ne s’est pas arrêtée en 1981, quand a pris fin le projet d’extension du camp militaire de La Cavalerie. Au mitan des années 2010, elle s’est enrichie d’un nouveau chapitre : l’arrivée de la 13e demi-brigade de la Légion étrangère, jusqu’alors basée aux Émirats arabes unis.

Du Larzac à la politique, les différents visages de José Bové

Par Romain Gruffaz
José Bové pendant la campagne des régionales en Occitanie, mai 2021. © Adrien Nowak / Hans Lucas via AFP José Bové pendant la campagne des régionales en Occitanie, mai 2021. © Adrien Nowak / Hans Lucas via AFP

Icône de nombreux combats, José Bové est aujourd’hui loin de faire l’unanimité sur le Larzac comme au sein de la Confédération paysanne, syndicat dont il fut l’un des créateurs. Aux dernières régionales, son soutien à la socialiste Carole Delga a suscité l’incompréhension.

Larzac : sur le causse, un héritage protéiforme

Par Romain Gruffaz
La librairie de Montredon, ouverte l'été à l'occasion du marché des producteurs. © RG / Mediapart La librairie de Montredon, ouverte l'été à l'occasion du marché des producteurs. © RG / Mediapart

Quarante ans après la fin de la lutte du Larzac, le plateau reste un endroit à part, un laboratoire agricole et social, où les nouveaux venus continuent de faire vivre les idées de l’époque, tout en les adaptant à la société actuelle.