Trente ans après la chute du mur de Berlin

1989-2019 : trente ans après la chute du mur de Berlin, que reste-t-il du socialisme ? Des anciens pays satellites de l'ex-URSS à la Chine, enquête sur ce qu'est devenue l'idée du socialisme.

De la chute du Mur à l’effacement d’un pays

Par et
Le soir de la chute du mur de Berlin, le 9 novembre 1989. © Reuters Le soir de la chute du mur de Berlin, le 9 novembre 1989. © Reuters

Premier volet de notre série sur le trentième anniversaire de la chute du mur de Berlin. L’unification de l’Allemagne s’est soldée par le triomphe du modèle de l’Ouest, sans égard pour les partisans d’une « troisième voie ». Au-delà du régime communiste de la RDA, c’est la culture d’un pays entier qui fut reniée en bloc. Analyse, et entretien vidéo avec Nicolas Offenstadt.  

Après la chute du Mur, une impossible «troisième voie» en Europe centrale

Par
Adam Michnik et Jacek Kuroń, deux acteurs clés de la révolution polonaise. © Tomasz Michalak / PAP Adam Michnik et Jacek Kuroń, deux acteurs clés de la révolution polonaise. © Tomasz Michalak / PAP

Trente ans après la chute du Mur, l’histoire de la gauche en Europe centrale est celle d’une longue faillite idéologique. Si des partis sociaux-démocrates ont existé et gouverné dans chacun de ces pays, ils n’ont fait que porter un mélange de corruption et de réformes libérales. Il est vrai que les gauches de « l’Europe de l’Ouest » ralliées aux politiques néolibérales n’avaient rien à leur proposer...

Depuis 1989, les démocraties redécouvrent leur fragilité

Par
bok-cover-aftershocks

Trente ans après la chute du mur, que reste-t-il de la « troisième vague de démocratisation » inaugurée par cet événement ? Si l’autoritarisme a progressé, le plus alarmant réside dans la perte de substance des démocraties les plus anciennes. 

Après 1989, le régime chinois a édifié un «capitalisme politique»

Par et
 © Reuters / Jason Lee © Reuters / Jason Lee

En Chine, 1989 marque avant tout la répression du mouvement de Tiananmen. Mais dans les années qui suivent, le pays va également adopter le système capitaliste. Il le fera d’une façon originale, caractérisée par le maintien d’un parti-État fort. Les défis contemporains auront-ils raison de sa stabilité ? 

 

Quel socialisme pour le XXIe siècle?

Par
AOC présente le Green New Deal. © DR AOC présente le Green New Deal. © DR

Trente ans après la chute du Mur, le socialisme devient un mot acceptable (et redouté) aux États-Unis. La pensée socialiste, il est vrai, foisonne d’idées neuves pour répondre à l’urgence sociale et environnementale que le capitalisme semble incapable de prendre en compte. Le socialisme vert et démocratique est en construction. Dernier volet de notre série.