Biodiversité : à la COP, compte à rebours pour trouver un compromis

Débutée le 7 décembre, la COP15 sur la biodiversité se tient à Montréal jusqu’au 19 décembre et rassemble 196 pays. L’heure des compromis politiques pour sauver la biodiversité.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

« Le sommet de la dernière chance » : c’est ainsi qu’est définie la conférence des Nations unies sur la biodiversité (COP15). Débuté mercredi 7 décembre à Montréal, elle réunit 196 pays – l’Union européenne (UE) compte pour une seule voix – et a pour objectif de déboucher sur un accord pour un nouveau cadre mondial de la biodiversité pour l’après-2020.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal