La situation d’Anne Lauvergeon s’assombrit. L’ancienne présidente d’Areva ne devrait pas être reconduite au conseil d’administration d’Airbus lors de la prochaine assemblée générale du groupe, selon nos informations. Les responsables d’Airbus, où elle siège comme administrateur, estiment que les ennuis judiciaires d’Anne Lauvergeon pourraient porter préjudice au groupe.