La BCE préfère des fusions bancaires transfrontalières

Par
La Banque centrale européenne (BCE) préférerait assister à des fusions entre banques de différents pays de la zone euro qu'à des rapprochements entre établissements du même pays, a déclaré lundi son vice-président, Luis de Guindos, en réponse à des questions sur de possibles mariages dans le secteur en Allemagne et en Espagne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) préférerait assister à des fusions entre banques de différents pays de la zone euro qu'à des rapprochements entre établissements du même pays, a déclaré lundi son vice-président, Luis de Guindos, en réponse à des questions sur de possibles mariages dans le secteur en Allemagne et en Espagne.