Renault signale au parquet des flux suspects avec Oman

Par
Renault a alerté la justice française après avoir découvert l'existence de paiements suspects à un partenaire commercial de Renault-Nissan à Oman, au Moyen-Orient, remontant à l'ère Carlos Ghosn, ont déclaré à Reuters deux sources proches du dossier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Renault a alerté la justice française après avoir découvert l'existence de paiements suspects à un partenaire commercial de Renault-Nissan à Oman, au Moyen-Orient, remontant à l'ère Carlos Ghosn, ont déclaré à Reuters deux sources proches du dossier.