Trois ans de prison requis contre le PDG d'Orange dans le procès Tapie

Par
Le ministère public a requis lundi cinq ans de prison ferme contre Bernard Tapie et trois ans de prison dont 18 mois avec sursis contre le PDG d'Orange, Stéphane Richard, dans le procès de l'arbitrage contesté de 2008 en faveur de l'ancien homme d'affaires dans son contentieux avec le Crédit Lyonnais.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le ministère public a requis lundi cinq ans de prison ferme contre Bernard Tapie et trois ans de prison dont 18 mois avec sursis contre le PDG d'Orange, Stéphane Richard, dans le procès de l'arbitrage contesté de 2008 en faveur de l'ancien homme d'affaires dans son contentieux avec le Crédit Lyonnais.