Les hôtels de luxe du milliardaire Al-Jaber convoités par 52 fonds d’investissement

Par

L’administrateur judiciaire qui supervise la cession des neuf hôtels appartenant à l’homme d’affaires, dont le célèbre Balzac qui abrite le chef Pierre Gagnaire, a reçu 52 offres. Le tribunal de commerce de Paris doit les examiner le 12 mars. Le milliardaire manœuvre avec l’appui des syndicats.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une vente totalement atypique dont le tribunal de commerce de Paris doit être l’arbitre : à l’occasion d’une audience, le 12 mars, il doit examiner les offres de reprise qui ont été déposées auprès de l’administrateur judiciaire, Me Christophe Thevenot, pour le groupe d’hôtels détenu par le milliardaire Al-Jaber. Or, comme dans le lot il y a plusieurs hôtels de luxe à Paris, dont le célèbre hôtel Balzac, qui abrite le chef Pierre Gagnaire, cela a été la ruée. Selon nos informations, 52 fonds d’investissements se sont mis sur les rangs.