Le pari économique de Joe Biden

Par

En présentant un plan d’investissement ambitieux, le président des États-Unis entend promouvoir une nouvelle social-démocratie en rupture avec la révolution reaganienne du début des années 1980. Mais les obstacles seront nombreux et cette rupture est encore incomplète et, surtout, rien ne dit qu’elle sera efficace.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Un nouveau paradigme ». C’est ainsi que le président des États-Unis, Joe Biden, a présenté mardi 29 mars son très ambitieux projet de plan d’investissement public. Et de fait, les chiffres sont impressionnants. Après le plan de relance de 1 900 milliards de dollars, ce sont 2 300 milliards de dollars qui sont mis sur la table sur une période de huit ans. Mais le chiffre, aussi élevé soit-il, ne doit pas cacher que la nature de ce plan, et son financement, sont un réel bouleversement dans l’économie politique des États-Unis.