Blanchiment: deux mises en examen dans l’affaire Pasche à Monaco

Par Geoffrey Livolsi

Deux anciens responsables de la banque Pasche Monaco, filiale du Crédit-Mutuel-CIC, ont été mis en examen par la justice de la principauté, dans le cadre de l’enquête ouverte sur des faits de blanchiment.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deux anciens dirigeants de la banque monégasque Pasche, filiale à 100 % du Crédit Mutuel-CIC jusqu’en novembre 2013, ont été mis en examen, le 12 mai, pour omission de déclaration de soupçon de blanchiment auprès des autorités compétentes, selon nos informations. C'est une décision judiciaire rare dans la principauté. En septembre 2013, le parquet de Monaco avait ouvert une information judiciaire pour blanchiment d’argent, suite aux dénonciations de trois anciens salariés de la banque Pasche, licenciés quelques mois plus tôt pour avoir alerté en interne des dérives de leur hiérarchie.