La Banque de France doit accentuer sa mue, juge la Cour des comptes

Par
La transformation engagée par la Banque de France (BdF) depuis 2011 va devoir être accentuée au-delà des objectifs fixés à l'horizon 2020, souligne la Cour des comptes dans un rapport publié lundi, en pointant notamment les "avantages coûteux" dont bénéficient ses agents ou encore les "dérives" de sa politique de mécénat ainsi que du projet Citéco.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La transformation engagée par la Banque de France (BdF) depuis 2011 va devoir être accentuée au-delà des objectifs fixés à l'horizon 2020, souligne la Cour des comptes dans un rapport publié lundi, en pointant notamment les "avantages coûteux" dont bénéficient ses agents ou encore les "dérives" de sa politique de mécénat ainsi que du projet Citéco.