L’OFCE évalue les pertes de pouvoir d’achat pour les retraités

Par

En moyenne, les ménages comptant au moins une personne retraitée perdraient 200 euros par an du fait de l’entrée en vigueur des mesures du gouvernement.

 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans une étude qu’il vient de publier, l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) s’applique à mesurer l’impact sur le pouvoir d’achat des retraités des mesures qui ont été annoncées dans leur cas, qu’il s’agisse de la hausse de la CSG, de la sous-indexation des retraites, l’allègement de la taxe d’habitation étant pris en compte.