Carlos Ghosn pourrait passer les fêtes en prison, selon Sankei

Par
Le parquet de Tokyo a l'intention de formuler une nouvelle accusation contre Carlos Ghosn concernant la sous-évaluation présumée de ses revenus, ce qui pourrait conduire à son maintien en détention jusqu'à la fin de l'année, écrit mardi le quotidien Sankei.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TOKYO (Reuters) - Le parquet de Tokyo a l'intention de formuler une nouvelle accusation contre Carlos Ghosn concernant la sous-évaluation présumée de ses revenus, ce qui pourrait conduire à son maintien en détention jusqu'à la fin de l'année, écrit mardi le quotidien Sankei.