Offre et demande, macro et micro: démonstration portugaise

Par

Les politiques publiques et la macroéconomie ont en commun une surexposition médiatique et une grande faiblesse opératoire. Démonstration au Portugal, où l’économie va mieux. Mais pourquoi et comment ? 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’économie portugaise va mieux. Ce qui provoque une bataille de cour de récréation pour s’en attribuer le mérite entre les gouvernants d’aujourd’hui et ceux d’hier. « Ma demande est meilleure que ton offre. » Dans la quasi-totalité des situations, et pas seulement celle du Portugal, les politiques exagèrent leurs contributions, quand ils ne fuient pas leurs responsabilités. Parce que c’est au niveau microéconomique et sur la longue durée, et non dans l’instant macroéconomique, que l’on peut appréhender la réalité.