Les leçons économiques de la «grippe espagnole», un siècle avant le coronavirus

Par

La panique s’est emparée des milieux économiques devant la perspective d’une pandémie de coronavirus. En 1918 et 1919, la « grippe espagnole » a causé près de 18 millions de morts, mais son impact économique est mal connu. Qu’en retenir pour aujourd’hui ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 11 octobre 1918, à Philadelphie, les morgues municipales débordent. La veille, 759 personnes sont mortes de la grippe espagnole, qui frappe la ville et les États-Unis de façon plus large depuis plus d’un mois. Les corps s’empilent dans les couloirs et il faut avoir recours à des fosses communes improvisées pour inhumer les malheureuses victimes.