Des salariés de BASF à Taïwan soupçonnés d'espionnage

Par
Les autorités taïwanaises enquêtent sur six actuels et anciens salariés de la filiale locale de BASF soupçonnés d'avoir divulgué des informations confidentielles à une société chinoise concurrente.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TAIPEH/FRANCFORT (Reuters) - Les autorités taïwanaises enquêtent sur six actuels et anciens salariés de la filiale locale de BASF soupçonnés d'avoir divulgué des informations confidentielles à une société chinoise concurrente.