Carlos Ghosn, roi de la com’ et des contrevérités

Par

Une semaine après sa rocambolesque évasion qui l’a conduit à quitter le Japon pour se réfugier au Liban, Carlos Ghosn doit s’exprimer ce mercredi lors d’une conférence de presse pour laquelle il aura choisi lui-même les journalistes. Depuis quinze ans, le magnat de l’automobile témoigne dans ses prises de parole publiques d’un rapport distant avec la vérité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans un communiqué transmis par ses porte-parole, mardi 31 décembre, sitôt son évasion du Japon et son arrivée au Liban connues, Carlos Ghosn insistait : « Je peux enfin communiquer librement avec les médias, ce que je ferai dès la semaine prochaine. »