La BCE vole à nouveau au secours des banques

Par
Le système bancaire européen est au bord de l'asphyxie. Pour éviter la thrombose, la BCE a adopté un arsenal de mesures non conventionnelles, jamais vu, même à l'automne 2008.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Manifestement, la principale préoccupation du nouveau président de la Banque centrale européenne, pour sa deuxième réunion mensuelle, n'était pas seulement l'issue du énième sommet européen de la dernière chance. Totalement aligné sur les positions allemandes défendues par Angela Merkel, Mario Draghi a réaffirmé l'importance pour les pays de la zone euro de trouver un accord solide sur la réforme des traités, afin de contraindre les pays à adopter des politiques budgétaires rigides, seul moyen selon lui de restaurer la confiance et la crédibilité de la zone euro. Mais son attention allait ailleurs, sur la face cachée de la crise : les risques d'asphyxie du système bancaire européen.