Caisses d'épargne 2. Le viol du pacte d'actionaires

Par
Le début des turbulences dans lesquelles sont prises les Caisses d'épargne remonte à 2006. A l'époque, l'établissement viole le pacte d'actionnaire qui le lie à la Caisse des dépôts et se lance, avec les Banques populaires, dans l'aventure Natixis. Au passage, l'Ecureuil voit ses fonds propres fondre de 7 milliards d'euros.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le début de l’histoire des turbulences dans lesquelles sont prises les Caisses d’épargne remonte à mars 2006. A cette époque, la Caisse nationale des caisses d’épargne (CNCE) et la Caisse des dépôts et consignations (CDC) sont arrimées l’une à l’autre.