Restaurer le New Deal : une illusion ?

Par

La politique de Roosevelt a tenté de sortir la première économie du monde du risque de « stagnation séculaire », au prix d’une certaine fuite en avant dans le consumérisme et le productivisme. Avec le retour d’un capitalisme en crise structurelle, il paraît difficile d’appliquer les mêmes méthodes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En 1938, cinq ans après l’arrivée de Franklin Delano Roosevelt au pouvoir et deux ans après sa première réélection massive, un des économistes les plus impliqués dans le New Deal, Alvin Hansen, père du keynésianisme états-unien, jette un pavé dans la mare. Il publie un livre dont le titre lui-même est une provocation : Full Recovery or Stagnation ? Pleine reprise ou stagnation ? »).