Renault demande à Nissan de ne pas contacter son conseil

Par
Renault a demandé à son partenaire japonais Nissan de cesser de contacter les administrateurs du groupe français au sujet de son enquête interne sur Carlos Ghosn avant son conseil d'administration de jeudi, ont déclaré à Reuters deux sources proches du dossier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TOKYO/PARIS (Reuters) - Renault a demandé à son partenaire japonais Nissan de cesser de contacter les administrateurs du groupe français au sujet de son enquête interne sur Carlos Ghosn avant son conseil d'administration de jeudi, ont déclaré à Reuters deux sources proches du dossier.