Trump inaugure son approche «business» avec Shinzo Abe

Par

Le président des États-Unis a inauguré avec le premier ministre japonais son approche affairiste des relations internationales et de la diplomatie commerciale. Des « deals » négociés sur les parcours de golf.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jusqu'à l’incontournable partie de golf, sport qui joua un rôle dans l’édification de son empire immobilier, Donald J. Trump a véritablement inauguré avec le premier ministre japonais Shinzo Abe son approche affairiste des relations internationales. Celles-ci se résumeraient, selon lui, à des « deals » dont lui-même, évidemment, et l’Amérique par conséquent, sortiraient vainqueurs. D’une communication toujours aussi brouillonne, on peut déduire que la brève rencontre à la Maison Blanche, très vite abandonnée pour un week-end sur les « greens » de Floride, a accouché d'un triple accord, commercial, monétaire et de défense, dont la mise en œuvre soulève autant d’interrogations.