Macron veut sa réforme pour le 1er octobre

Par et

L’exécutif est résolu à faire enfin entrer en vigueur la réforme de l’assurance-chômage, contrée deux fois depuis novembre par le Conseil d’État. Le gouvernement devrait passer en force en publiant un décret in extremis, ce qui gênera les syndicats dans leur riposte.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La partie n’est pas encore gagnée pour le gouvernement mais la tactique est habile, de l’aveu même des syndicats. La stratégie de l’exécutif pour imposer la réforme de l’assurance-chômage semble désormais claire : jouer sur le calendrier pour publier un nouveau décret, en laissant peu de marge de manœuvre aux organisations syndicales, et en mettant au passage un coup de pression sur le Conseil d’État. Passer en force, en somme, pour que la promesse d’Emmanuel Macron soit tenue.