Le «Nobel d’économie» s’intéresse à la question sociale

Par

La Française Esther Duflo a reçu le « prix de sciences économiques de la Banque de Suède en mémoire d’Alfred Nobel » avec l’Indien Abhijit Banerjee et l’économiste étasunien Michael Kremer. L’Académie suédoise a salué leur démarche dans la définition de politiques efficientes de lutte contre la pauvreté.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Académie royale des sciences de Suède a décidé de montrer sa fibre sociale avec ce « prix de sciences économiques de la Banque de Suède en l’honneur d’Alfred Nobel » 2019. Plutôt que de récompenser des théoriciens mainstream, comme elle le fait régulièrement, elle a choisi d’attribuer le « prix Nobel d’économie » à trois chercheurs qui se sont intéressés à la lutte contre la pauvreté sur le terrain : l’Indien Abhijit Banerjee, la Française Esther Duflo et l’Étasunien Michael Kremer. Ces trois économistes sont connus pour avoir renouvelé entièrement la question du développement et de la pauvreté en se fondant sur l’expérience et l’expérimentation. Une vision empirique qui tente d’identifier des solutions qui marchent et des boîtes à outils efficaces pour les États. Ils ont été récompensés officiellement pour leur « approche expérimentale dans le combat contre la pauvreté ».