La Chine et les Etats-Unis décident d’une trêve dans leur guerre commerciale

Par

Après dix-huit mois de tensions, Washington et Pékin ont accepté de signer un accord « préliminaire » censé mettre un terme à la guerre commerciale entre les deux pays. Dans les faits, il ne s’agit que d’un cessez-le-feu. Les rivalités entre les deux pays ont installé une « guerre froide commerciale ». L’Europe est au milieu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Un grand, un beau monstre. » Avec la mesure qui le caractérise, Donald Trump n’a pas manqué de s’auto-congratuler ce 15 janvier pour l’accord « préliminaire » signé avec la Chine, censé mettre un terme à la guerre commerciale qui oppose les deux pays depuis plus de dix-huit mois. Même s’il n’est pas parvenu à tenir la grande cérémonie protocolaire qu’il espérait avec le président Xi Jinping, le président américain en fait des tonnes pour mettre en scène cet accord qu’il considère comme un succès de sa diplomatie, venant corriger « les erreurs de ses prédécesseurs, les méfaits d’un libre-échange déloyal ».