Air France: La nomination évoquée du Canadien Smith irrite les syndicats

Par
Les syndicats d'Air France s'irritent d'une possible nomination du numéro deux d'Air Canada à la tête d'Air France-KLM, après que plusieurs médias ont évoqué l'annonce imminente de sa désignation par le conseil d'administration du groupe aérien franco-néerlandais.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les syndicats d'Air France s'irritent d'une possible nomination du numéro deux d'Air Canada à la tête d'Air France-KLM, après que plusieurs médias ont évoqué l'annonce imminente de sa désignation par le conseil d'administration du groupe aérien franco-néerlandais.