Les banques françaises accros aux paradis fiscaux

Deux rapports font le point sur la lutte contre l'évasion fiscale des entreprises. Les cinq grandes banques françaises comptent un tiers de leurs filiales dans les paradis fiscaux.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Pour la première fois, les chiffres parlent. Et confirment que les grandes banques françaises ne savent pas se passer des paradis fiscaux. Une information à garder en tête alors que le prochain sommet du G20, ces samedi et dimanche 15 et 16 novembre, va valider le plan de lutte mis en place par l’OCDE contre les pratiques les plus agressives d’optimisation fiscale (lire notre analyse).

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal