La justice enquête sur l’évasion fiscale massive de Kering

Par

Le Parquet national financier a ouvert une enquête pour « blanchiment de fraude fiscale aggravée » contre Kering, à la suite des révélations de Mediapart. Nous avions dévoilé en 2018 le montage qui a permis au géant français du luxe (Gucci, Yves Saint Laurent), contrôlé par la famille Pinault, d’évader 2,5 milliards d’euros d’impôts.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Kering va devoir rendre des comptes devant la justice. Selon nos informations, le Parquet national financier a ouvert en février 2019 une enquête préliminaire pour « blanchiment de fraude fiscale aggravée » visant le géant français du luxe (Gucci, Yves Saint Laurent…), fondé par François Pinault, et dirigé par son fils François-Henri. Tous les deux possèdent la cinquième fortune de France (32 milliards d’euros) selon le classement de Challenges.